09/09/2012

L-: Belgische familienamen / noms de famille belges / belgische Zunamen / noms d' famile bèljes / belsch Nimm

l-Espagnard

Origine. L'Espagnol. N° 220. — 2. Car. mor. L'espagneu (Dialecte), ,,Le parcimonieux, l'avare".  (Suffixe péjoratif). N°

270.

 

EV

Lespagne

1766 «Nicolas Delise dit l'Espagne (orig. de Namur)» BourgLiège; (originaire de) l'Espagne ou, plus généralement, surnom de qqn qui habitait une localité dépendant politiquement de l'Espagne (par rapport à la Principauté de Liège), qui avait fait un voyage dans ce pays, etc. [JL, NFw], cf. Despagne. -Secondairement, nom d'origine représentant w. lès spâgnes, littér. «les épargnes», par ex. «le bois l'Espagne» à Antheit [JL, NFw2].

 

JG

Lespagnol

Lépagnol. Ethnique : fr. espagnol.

 

JG

L'espé

l'Espé, Lespes, Lepee, Lepée, L'Epée, Lepez: i. Ofr. espe(i)s, Fr. épais: dik, breed. BN. Zie ook Lespoix. 1295 Johannes dictus Lespes, St-Q. (MORLET). - 2. Ofr. l'espée, Fr. l'épée: het

zwaard. Huisnaam. Vgl. Delepee.

 

FD

L'Espé

Var. de Lespes (= l'épais) plutôt que de Lepée (= l'épée) [JL, NFw]. Cf. aussi Lispet.

 

JG

Lesperoy

Onduidelijk. Verhaspeling van Lespinoy? Of L'espéré: de verhoopte? Vgl. Lespérat (DAUZAT).

 

FD

Lesperoy

Sans doute surnom: moy. fr. esperoit 'poignard, grand couteau' Gdf 3, 525; FEW 23, 134a [MH].

 

JG

l-Espéroy

Proven. Espierres (Loc.), avec suff. d'orig. N° 211.

 

EV

Lespes

cf. Lespoix.

 

JG

l-Espès

Car. phys. ,,L'épais"  (Anc. fr.). N° 259.

 

EV

Lespilette

Anc. fr. espillette, dimin. de espi(e) 'lance', cf. Spilette.

 

JG

Lespilette

zie Spilette.

 

FD

Lespinay, de

zie Despinoy.

 

FD

Lespineux

Lespinois, -oy. Nom d'origine: w. topon. spineû 'épinaie' (collectif); cf. aussi Le-pinois, -oit.

 

JG

Lespineux

PlN W. Spineû: plaats waar doornstruiken groeien. Vgl. Despinoy.

 

FD

l-Espineux

V. Epine.

 

EV

Lespinne

W. spine, spène 'épine', nom d'ori­gine; cf. Delespinne.

 

JG

Lespinne

zie Delépinne.

 

FD

Lespinois

-oy, zie Despinoy.

 

FD

Lespir

Lespire. Surnom: anc. fr. espir 'souffle, haleine; esprit', w. (Malmedy) spîr, w. liég. spér 'esprit (revenant)' FEW 12, 191b, au fig. 'décharné' DL 608b; p.-ê. nom d'enseigne, cf. 1476 «Maison (...) à présent appellée au Saint-Espir» (Renard, BTD 26, 272).

 

JG

le-Spir

Proven. Le Spir, ruisseau à Espierres (Loc). N° 230.

 

EV

Lespir(e)

Lespier: Ofr. espir, Fr. esprit: geest. Vgl. Espri(e)t, De Geest. 1197 Hugone Lespir, Cysoing (SMTI).

 

FD

Lesplingard

Lesplingart. Surnom: anc. fr. espringale 'grosse arbalète sur roue, machine à lancer des pierres' (aussi une forme de danse où l'on saute), fr. espingard 'sorte de petit canon'Gdf, FEW 17, 189.

 

JG

Lesplingart

-ard: Ofr. espringale, -garde, Fr. espingard: belegeringstuig, katapult. Zie Springael.

 

FD

L'Espoir

Fr. l'espoir, surnom de militaire, de domestique, etc.; ou bien réinterprétation de Lespoix [FD].

 

JG

Lespoix

Lespes. Cf. 1295 «Johannes dictus Lespes» Saint-Quentin; surnom: anc. fr. es-pois, espes, fr. épais 'gros' FEW 12, 198a; cf. aussi Lepoix.

 

JG

Lespoix

L'Espoir, Despois, Lepoix, Lepoir: Ofr. espois, espes, Fr. épais: breed, dik. Vgl. De Bree, L'espé. BN.

 

FD

Lesquelen

1820 «Lesquelin; Squelin» Pas-de-Calais; surnom: w. skèlin 'escalin (pièce de monnaie)' FEW 17, 32a.

 

JG

Lesquien

cf. Lekien.

 

JG

Lesquien

zie Lechien.

 

FD

Lesquoy

Lesquois: Spelling van de Fr. FN Lequoy, Lecoy, d.i. le coi < Lat. quietus: kalm, rustig. BN (DNF).

 

FD

Lesquoy

-ois. Surnom: p.-è. anc. fr. esquoi 'abri' (cf. P. Ruelle, Vocab. 10) ou anc. fr. escois, m. 'barque' Gdf [MH].

 

JG

Lessage

cf. Lesage.

 

JG

Lessage

V. Lesage.

 

EV

Lessage

zie Lesage.

 

FD

Lessain

Surnom: fr. sain ou saint, mais aussi var. possible de Lessens, -ent.

 

JG

Lessain

zie Saint.

 

FD

Lessard

Lessart. Probabl. fr. l'essart, w. lisârt, etc., nom d'origine.

 

JG

Lessart

-ard: PlN L'essart: rode; zie Desart.

 

FD

Lesscha(e)ve

zie Lestaeghe.

 

FD

Lesseigne

Leseigne, Lesseine, Lanseigne. Sur­nom: w. èssègne, fr. enseigne FEW 4, 714b.

 

JG

Lesseigne

zie Leseigne.

 

FD

Lesseine

zie Lesenne.

 

FD

Lessel(l)iers

zie Sellier.

 

FD

Lesseliers

Lesselliers, cf. Lesellier.

 

JG

Lessen, van

PlN Lessen, Fr. Lessines (H). 156 e. Heine van Lessene, Mb. (A.BAERT).

 

FD

Lessène

-ene, -enne(s), zie Lesenne.

 

FD

Lessenne

-ennes, -ene, cf. Lesenne plutôt que Lessine(s).

 

JG

Lessenne(s).

Proven.   1.  Loc.  fr. — 2. V. Lessines.

 

EV

Lessens

Lessent. Peut-être fr. sens, w. sin(s), surnom pour un homme de bon sens?

 

JG

Lessent

zie Saint.

 

FD

Lesser, (de)

Afl. van Mnl. lesschen, lessen: blussen, uitdoven. BerN van de blusser, brandweerman. Vgl. D. Lescher, Lôscher, Lesch(en)brand.

 

FD

Lesseur(s)

-eux, zie Leseur(re).

 

FD

Lesseux

1688 «François Lesseu» BourgNamur; nom d'origine: Lesseux (Vosges) ou bien: de le Sewe (M.-A. Arnould, dans Mélanges Mi-chaëlsson, 23, note 60); cf. aussi Leceux.

 

JG

Lessine

-es, Lessinne, -es. 1275-76 «Jehennés de Lésines» RegTournai, 1308 «Thumasde Lessines», 1309-10 «Jehans de Lesinnes» ComptesMons; nom d'origine: Lessines, à l'sine (Ht). Cf. aussi Lesenne, Lessenne.

 

JG

Lessines.

Proven.  Loc.  Synon. : Lassine,  Delsine,  Delsenne,   Lessenne(s).

 

EV

Lessinne(s)

Lessine(s): i. Zie De Lessines. - 2. Grafie voor Le Sine. Ofr. ci(s)ne, Fr. cygne. Zie Lesigne.-3. Evtl. var. van Lesenne.

 

FD

Lessir

-ire, cf. Lesieur, Lesire.

 

JG

Lessir(e)

zie Lesire.

 

FD

Lessius

Humanistennaam van de theoloog Léonard Leys (Brecht 1554 - Leuven 1623).

 

FD

Lessmeister

zie Lesman.

 

FD

Lessoil

-oille, cf. Lesoile.

 

JG

Lessoil(le)

zie Lesoil.

 

FD

Lessoin

cf. Lesoin.

 

JG

Lessoin

Lessone, zie Lesoin(g).

 

FD

Lessonaux

Nom d'origine: w. topon. ônê 'petit aulne' (au plur.).

 

JG

Lessone

cf. Les(s)oin?

 

JG

Lessoye

cf. Lesoye.

 

JG

Lessoye

zie Delassoye.

 

FD

Lessuis(s)e

zie Lesuis(s)e.

 

FD

Lessuise

Lessuisse, Lesuise, Lesuisse, w. nam. Lèswisse. 1530 «Pierlo Le Suisse» Bourg­Namur, 1546 «Hulin le Suisse» Pumode, 1578 «Jean Lesuisse», 1602-3 «Jacques Gillain dit le Suisse», 1612 «Jean Lesuis» Terriers-Namur, 1613 «Haulain Le Suisse», 1645 «Catherine Lesuis» BourgNamur; ethnique: originaire de Suisse ou bien soldat mercenaire, à l'uniforme coloré [suisse, avec le sens de 'gardien d'une église, bedeau' ne date que de 1798]. Le sobriquet peut également faite référence à un sens figuré (comme boire comme un Suisse, beaucoup, FEW 17, 61) et donc avoir été attribué à un ivrogne, ainsi à Olne: 16.5.1778 «Jacques Begen dit le suis­se», 13.7.1778 «outre que le susd. Mossayest une ivrogne, il est d'ailleurs qu'il ne parle que sur l'oui-dire d'un autre coquin surnomé par dérision le suisse, dont la vie est un tissu de brigandages (...), en un mot ce Begen est reprochable d'un bout à l'autre comme étant un homme hors de toute considération, de l'espèce la plus crapuleuse, un menteur, une ivrogne (...)» [JL, NFw2].

 

JG

Lestabel

Lestavel. Surnom : moy. néerl. stabet 'stable, ferme', cf. aussi Destabele; ou bien anc. fr. estavel 'cierge', surnom de chandelon,

 

JG

Lestable

Lestabel, Lestavel, Lastavel: BN Fr. stable: stabiel, vast. Vgl. (de) Stabel.

 

FD

Lestaeghe

Lestage, Lesthaeg(h)e, Listhaeghe, Lesscha(e)ve: PlN < l'estage: estrade, podium, steiger. Fr. étage. 1728 Joa. Ant. Letaghe, Kassel (MUL VII). Maar aangezien in oud schriftdecen de t erg gelijkend waren en aanleiding gaven tôt verkeerde lezing, kan De l'Estage ook wel een verkeerde lezing zijn van De l'escage, verfransing van Van der Schage (zie Verschaeve), vgl. 1378 Testart de l'Escaghe = 1388 Testart de Lesthave, St.-0maars (DF XIV).

 

FD

Lestaeghe

V. LEEST.

 

EV

Lestarquis

Lestarquit, Lestarquy, Lesterquy. Surnom: anc. fr. estargi, pic. éterqui 'raide, rigide (d'un corps humain)' FEW 17, 223a, issu du verbe (s')esterchir 's'affermir, se re­dresser', tourn. esterkir Gdf 3, 609 [MH].

 

JG

Lestarquis

-uit, -uy, Lesterquy: BN Ofr. estargi, Pic. éterqui: stram, stijf. 1400 Jean le Estarkis, 1412li Estarkis, Wodecq (IAG); 1419 Colart li Estarkis (GAD.II).

 

FD

Lestavel

cf. Lestabel.

 

JG

Lestavel

zie Lestable.

 

FD

Lesterquy

cf. Lestarquis.

 

JG

Lestesse

Surnom: probabl. qualité de celui qui est leste [mais ce dérivé n'est pas attesté dans FEW 16, 469a].

 

JG

Lestez

-ée: 1. Zie Delestrée. - 2. Ofr. estreit: smal. BN. 1266 Beatris li Estree, Atrecht (NCJ).

 

FD

Lesthaeg(h)e

zie Lestaeghe.

 

FD

Lestiboudois

Nom d'origine, probabl. en Nor­mandie (Morlet 621).

 

JG

Lestiboudois

Normandische FN les Tiboudois, afgeleid van VN Tiboud, Dibboud (DNF).

 

FD

Lestienne

L'Estienne,  Letienne. Article le + prénom Etienne ou bien w. tiène 'colline'.

 

JG

Lestienne

Proven.   Estinnes    (Loc. Anc. Lestines).

 

EV

Lestienne

zie Estienne, Delestienne.

 

FD

Lestoquoy

PlN L'Estoquoy in Fournes (Nord), Fruges (PdC) < stoketum, Ndl. Stokt < stok: boomstronk (TW). Vgl. Destoquay. 1275 delésle Stocoit; au Stocoit.-.Mahiu do Stocoit, Schorisse (VR 8 v°-9); 1392 van Jehanen Delestocquoit, Ktr. (SRf°8).

 

FD

Lestra(e)de

Lestraete, Lestrat(e), Strade: PlN Mfr. estrade: straat. Vgl. Delestrée.

 

FD

Lestrade

Lestrate,  Lestrat. Nom d'origine: moy. fr. estrade 'route, rue'.

 

JG

l-Estrade

Proven. (Bas latin, strata).,,Voie dallée". Syn. : Estrée.

 

EV

Lestrez

Peut-être nom d'origine: anc. fr. estrée 'chemin' précédé de l'article, cf.  Delestrée [JMP].

 

JG

Lesueur

cf. Lesur.

 

JG

Lesueur

Sueur: BerN Ofr. sueur < Lat. sutor: Mnl. zutter, schoenmaker. Vgl. De Sutter, Leseur(re). 1298 Adam le Sueur; 1294 Joh. Zutere = 1298 Job. le Sueur, Kales (GYSS. 1963).

 

FD

Lesuffleur

Surnom: var. régionale (normande?) defr. w#7ewr (Dauzat 386).

 

JG

Lesuis(s)e

Lessuis(s)e, Suisse: Volksnaam Fr. Suisse: Zwitser. 1530 Pierlo le Suisse, Namen (J.G.).

 

FD

Lesuisse

cf. Lessuisse.

 

JG

le-Suisse

1.   Proven.   ,,De  Suisse". N°   219.      2.   Profess.   ,,Suisse

d'égilse". N°  145.

 

EV

Lesur

-ure, Leseur, -eure, Lezeure, Lesueur, Le Sueur. 1272 «lohanni Lesur» PolyptVillers, 1273-80 «Colart le sure d'Antoing» FriedenTournai, 1426 «Colart Leseure» Taille-

Soignies, 1623 «Jean Lesure (en lat. : Surius)» curé de Purnode ; nom de profession : anc. fr. seurre, sure 'cordonnier' FEW 12, 480b, v° sutor. Cf. aussi Lasure.

 

JG

Lesur(e)

zie Leseur(r)e.

 

FD

le-Sur(e)

1. Car. mor. L'H. sûr de lui-même. — 2. Profess. Le Sueur,

,,Le cordonnier". N° 16l.

 

EV

Leswal

cf. probabl. Lesoil(e) ou Lewalle.

 

JG

Leswal

zie Lesoil.

 

FD

Lesy

Lezy. 1820 «Lesy» Pas-de-Calais; Dauzat 389 glose Lézy par: originaire d'Ezi (Eure) ou d'Aisy (Aisne, Côte-d'Or, Yonne), tandis que Debrab. 380 explique ces noms par le moy.

néerl. log(i)e, équivalent d'anc. fr. loge (cf. Deloge), ouest-flam. logie (prononcé lozie). Cf. aussi Lizy.

 

JG

Lesy

zie Deloges.

 

FD

l-Et(h)e

Proven. Ethe (Loc.), avec suff. -é (-ah), d'orig. N° 211.

 

EV

Leta

cf. Letar(d).

 

JG

Letaille

Cf. 14e s. «maistre Heyne Letalhe» CensHuy; nom d'origine:  (avec le, article fém.) fr. taille, cf. Lataille.

 

JG

Letailleur

Letaillieur, zie Tailleur.

 

FD

Letainturier

cf. Leteinturier.

 

JG

Letainturier

Leteinturier: Fr. BerN van de (laken)verver. Vgl. Taintegnier.

 

FD

Letanche

Letange: PlN Létanche (Savoie) (DNF).

 

FD

L'Etang

Fr. l'étang, comme nom de résidence.

 

JG

L'Etang,

zie Delétang.

 

FD

Letange

Var. du suivant? Ou bien traduction fr. du NF flam. Detangh.

 

JG

Letangre

1308 «maistres li Tancres» Comptes-Mons; surnom:  anc. pic.  tangre 'désireux, impatient' FEW 17, 306b, cf. aussi Tangre.

 

JG

Letangre

Tangre, Tanger: BN Opic. tangre: verlangend, ongeduldig. 1308 li Tancres, Bergen

(J.G.).

 

FD

Letar

Létard, Letard, Leta. Probabl. var. de Léotard ou Liétard.

 

JG

Létard

Letar(d), Leta, Lataer: 1. Zie Léotard. - 2. L'estard: treuzelaar, die te laat komt. BN. 1448 Raoul Lestart, Comp. (MORLET).

 

FD

Letargez

Létargez. Surnom : part, passé d'anc. fr. estargier, atargier 's'attarder' FEW 13/1, 117b, au sens de 'attardé, retardé; interdit,

troublé'Gdf[MH]. Letawe. De w. liég. tawe 'tuffeau' FEW 13/2, Ib, comme surnom d'ouvrier ou nom de résidence.

 

JG

Létargez

Letargez: BN voor iemand die altijd te laat komt. Létargez < l'estargé, volt. dw. van Ofr. estargier: zich verlaten (FEW XIII,(...)).

 

FD

Letawe

PlN LU W. tawe: tufkrijtsteen (HERE.).

 

FD

le-Tawe

Dial. Rue des Tawes à Liège. Le Taweu, ,,Le tueur". N°268.

 

EV

Lété

Lete, Lethé, Letté: Fr. été: zomer. BN. Vgl. De

Zomer.

 

FD

Lété

L'Eté, sans doute aussi Letté. Sans doute surnom: fr. été (Vincent 90); comp. L'Hiver.

 

JG

Letecheur

Letècheur, Letêcheur, Leteheux. 1289 «Magins li femme Servais le Tesseur» CensNamur, 1444 «Magritte qui fut femme Johan le Tesseur» TerreJauche, 1449 «Anseau le Teisseur» AidesNamur, 1472 «Jehan le Texeur» DénLaroche, 1504 «Hacquimot Le Tesseur» BourgNamur, 1517 «Jehan le Tes­seur» GuillLiège, 1522 «Collin Le Tescheur» BourgNamur, 1540 «Thiri le Tesseur» Cart-Ciney, 1583 «Loren le Texheur» Montegnée, 1664 «Jean Le Techeu» BourgNamur; nom de profession: w. nam. tècheû, w. liég. tèheû 'tisserand' FEW 13/1, 29Ib, cf. 1406 «Gerars de Tamines li tesseurs de toilez» GuillLiège.

 

JG

Letecheur

Leteheux: BerN N W. tècheû, LU W. tèheû: wever. 1289 Servais le Tesseur, Namen (J.G.).

 

FD

le-Techeur

-Tel(l)ier. V. Tisse­rand.

 

EV

Leteiller

Zie Tellier.

 

FD

Leteinturier

Letainturier. Nom de métier: fr. teinturier.

 

JG

Leteinturier

zie Letainturier.

 

FD

Letel(l)ier

Zie Tellier.

 

FD

Letelier

Letellier, Le Tellier, Lettelier. 1279-80 «Cokeaus li Teliers» RegTournai, 1279-81 «Gifrois li Teliers» «Noulés li Tiliers», «Je-hans li Tilliers» ComptesMons, 1365 «Pier. le Tellier tellier» TailleMons, 1426 «Hanin le Tellier» TailleSoignies, 1449 «Rassorte le Tellier» AidesNamur, 1509 «Maroie Le Tillier», 1513 «Maroie Le Tellier» BourgNamur, 1623 «Lambert le Tellier» DénChimay; nom de profession: fr. tellier 'tisserand de toile' FEW 13/1, 160b.

 

JG

Letems

Peut-être surnom: fr. temps; comp. les NF Bontemps, Bontems et Fortemps.

 

JG

Letems

zie Laitem.

 

FD

Leten

-ens, cf. Leeten.

 

JG

Leten(d)re

Tandre, Le Tanter: BN Ofr. tenre, Fr. tendre: teder, zacht. 1631 Jacques le Tendre, Ktr. (KW).

 

FD

Leten(s)

Letten(s), Leeten: Patr. Vleivorm van een Germ. leudi-naam, zoals Lietaerd: Let(t)ardus (Dip.). 1281 Lambinus Letting; 1399 Jehan Lettin, Ip. (BEELE); 1595 Jan Letins, Bg. (SCHOUT. II).

 

FD

Letendre

Letenre (forme dialectale). Surnom (avec sens physique ou moral): anc. fr. tendre 'mou, lent', w. tinre FEW 13/1, 205b.

 

JG

Letenneur

Probabl. nom de métier: fr. tanneur.

 

JG

Letenneur

zie Tanneur.

 

FD

Letenre

cf. Letendre.

 

JG

Letent

Peut-être semi-traduction du NF flam. De Tand(t), comp. Ledent.

 

JG

Letent

zie Laitem.

 

FD

Leterm(e)

zie Duterme.

 

FD

Leterme

Leterm (NF de la région de Comines). Probabl. nom d'origine ou de résidence, d'après fr. dial. terme 'tertre, colline' corresp. à w. tiène, tier, cf. Duterme.

 

JG

Leterrier

Anc. fr. terrier 'seigneur terrien, justi­cier', comme nom de fonction.

 

JG

Letertre

Nom de résidence: fr. tertre 'éminence'.

 

JG

Letertre

zie Dutertre.

 

FD

Letesson

17e-18e s. «Letesson» Petit-Rechain; surnom: w. liég. tesson 'blaireau' FEW 13/1, 145a.

 

JG

Letesson

BN LU W. tesson: das (HERB.)? M.i. veeleer reïtiterpretatie van Letisson (zie Letihon): Dietser. 1289 Watiers li Tissons, Namen (J.G.).

 

FD

Letestu

zie Testu.

 

FD

Leteu(i)l

PlN Letheuil, Letheux: thil, tilleul: linde (DNF).

 

FD

Leteuil

Var. de Letheuil, que Dauzat 386 expli­que par un nom d'origine: Le Theuil (Eure-et-Loir, Haute-Loire, etc.).

 

JG

Leteul

(NF de Charleroi; aussi en Gaume). Peut-être d'anc. fr. esteule, pic. éteûle 'paille, chau­me'; ou bien de lorr. éteûle 'sourd' FEW 21, 334a, 'maladroit' FEW 22/1, 90a.

 

JG

Létévé

cf. Létuvé.

 

JG

Létévé

Létuvé: Var. van Letevé, Letévet, Lestevet, Leuteuvé in PdC 1820 (BERGER). Patr. Fr. Iw. le+ Estevet, dim. van VN E(s)tienne; zie Estevez i.v. Estienne. Vgl. Fr. FN Thevet.

 

FD

Letexier

Cf. Tessier, nom de métier : tisserand.

 

JG

Letexier

zie Tissier.

 

FD

Lethé

Lethe. Var. de Lété.

 

JG

Lethé

zie Lété.

 

FD

Lethem

Léthem, cf. Laitem.

 

JG

Lethem

zie Laitem.

 

FD

Lethen

Spelling van Leten of Lethem.

 

FD

Lethielleux

cf. Thieuleux.

 

JG

Lethielleux

zie Tilleul.

 

FD

Lethien

Letient (par réinterprétation). Pourrait représenter la forme pic. de fr. chien, rouchi tien (Hécart, 453), tourn. tyin, tchin [MH].

 

JG

Lethien(ne)

zie Estienne.

 

FD

Lethier

Letier, Letiere. Nom d'origine: w. liég. lier 'tertre' ; cf. Dernier.

 

JG

Lethier

zie Dethier(s).

 

FD

Lethis(t)

zie Letist(e).

 

FD

Lethist

cf. Letist(e).

 

JG

le-Thist

-Tihon. Orig. ,,Le Thiois,  le Flamand". Synon. : Letige.  

224.

 

EV

Lethueur

Fr. tueur, à moins qu'il ne s'agisse d'une réinterprétation d'un NF proche.

 

JG

Lethueur

Le Tueur: de doder? M.i. veeleer reïnterpretatie, b.v. van Letilleu (zie Lethielleux)

 

FD

Lethuillier

Nom de métier: fr. tuilier, avec h graphique.

 

JG

Lethuillier

zie Tuilier.

 

FD

Letienne

cf. Lestienne.

 

JG

Letienne

Letient, zie Estienne.

 

FD

Letient

cf. Lethien.

 

JG

Letier

Letiere, cf. Lethier.

 

JG

Letier

zie Dethier(s).

 

FD

Letiere

zie Litière.

 

FD

Letiexhe

au cas régime: Letihon, Letixhon. 1289 «Watiers li Tissons» CensNamur, 1390-94 «Johan le Tixhon de Montegneez» Monte-gnée, 1472 «Claux le Tisson» DénLaroche, 1474 «Egidius dictus Gilhe le Tixchon» Prin-cipLiège, 1528 «Jehan le Tixon» DénHouf-falize, 1530 «Jean le Tixhon» La Gleize, 1560 «Jehenne Le Tichon» BourgNamur, 1571 «Abeuse la fille le Tichon» La Gleize, 1659 «Piron le Tichon» DénSalm, 1734 «Jacob le Tixhon» = 1745 «Jacob Tixhon» = 1746 «Jacob Louxen» Basse-Bodeux (comm. J.-C. Micha); ethnique: w. tîhe, tîhon 'thiois', cf. Ti(x)hon, etc.

 

JG

Letihon

Letixhon, Letiexhe,Ti(x)hon,Texhon,Tyhon, Tichon, Tychon: Volksnaam W. tthe, tihon, Pic. tichon, Fr. thiois: Diets, Duits. 1370 Goffines li Tixhons, Jehay (CSP); 1443 Henrar le Tiexhon, Luik(BODY).

 

FD

Létique

BN Fr. étique: mager, slecht uitziend (J.G.).

 

FD

Létique

Letique. Surnom: fr. étique 'très maigre et de mauvaise mine; mesquin, insuf­fisant', w. liég. étique 'maniaque, scrupuleux minutieux à l'excès' FEW 4, 396a [JL, NFw2].

 

JG

Letist

Letiste, Lethist. 1289 «Lambotte des Monchias et Letisse», «Letisse et Jehans Granvarles» CensNamur; nom de profession: anc. fr. tistre 'tisserand' FEW 13/1, 290-1. Cf. aussi Lothis(t).

 

JG

Letist(e)

Lethis(t),Tist(e), Lothis(t): BerN W. vormen van Ofr. tistre: wever.

 

FD

Letixhon

cf. Letiexhe, Letihon.

 

JG

Letixhon

zie Letihon.

 

FD

Leto

zie Letot.

 

FD

Leto(t).

V. LEUD.

 

EV

Letocard

-art, Létoquart: L'Estocard < Ofr. estoc < Ondl. stok: boomstronk, stok, zwaard. BN. Vgl. Stockart. 1295 Balduinus dictus Estokart, St-Q. (MORLET).

 

FD

Letocart

Letoquart, Lé-. Pour Dauzat 387, ce serait un surnom péjoratif d'homme d'armes, cf. Lestocq, tandis que pour Edg. Renard, il s'agirait de w. *tokâ, péjoratif de w. tokeû 'celui qui attise, qui active le feu' (BTD 26, 261). Sont attestés: fr. estocard 'perche ser­vant à arranger le charbon dans un haut four­neau' FEW 17, 243b, et (Provins) tocard 'arbre étêté' ibid., 238b. Cf. aussi Stoquard, Stokard.

 

JG

Létoffé

BN l'étoffé: goed voorzien, gestoffeerd (DNF).

 

FD

Létoffé

Letoffé. Pour Morlet 623, surnom: fr. étoffé 'bien garni, bien muni, opulent'.

 

JG

Letombe

Avec article fém. le, fr. tombe (nom d'origine).

 

JG

Letombe

zie Latombe.

 

FD

Leton

Letont. Surnom: anc. fr. ton 'tonnerre'ou surnom de musicien: fr. ton (en musique). Cf. également Laton.

 

JG

Leton(t)

Le Teun: Ofr. ton: donder. BN.

 

FD

Letoquart

Letoquart, cf. Letocart.

 

JG

Letoquart

zie Letocard.

 

FD

Letor

1628 «Joan Le Thoor» = 1635 «Johan le Thoor» émigré en Suède; surnom: anc. fr. tor 'taureau' FEW 13/1, 130a; cf. aussi Letors, Letort.

 

JG

le-Tor

Car.   phys.   Le   tort,    ,,Le tortu". N° 261.

 

EV

Letor(s)

Letort, Letord: 1. Ofr. tor: stier. BN. Vgl. Stier. - 2. BN Ofr. tort: misvormd, mismaakt.

 

FD

Letoret

 (NF de l'Entre-Sambre-et-Meuse). 1773 «Letoret» Fontaine-Valmont; surnom: peut être dial. fr. étoré 'bien pourvu, garni' FEW 4, 722a.

 

JG

Letoret

-ey, zie Estoret.

 

FD

Letorey

 (NF liégeois). Sans doute w. liég. tore 'taureau' DL 664b.

 

JG

Letors

Letort. Surnom: anc. fr. tors, moy. fr. tort 'tordu, difforme' ; ou bien var. de Letor. Pour une approche globale des résultats de l'étymon tortus, cf. DicPatRom 1997, 282-294.

 

JG

Letot

Leto (NF de la région montoise et du Hainaut). Sans doute surnom affectif, de pic., rouchi èto 'souche' FEW 17, 238; comp. leNF Stocq et var. [JL, NFw].

 

JG

11:04 Écrit par Johan Viroux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.